Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bribes de vie [Rumeurs des uns et des autres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Farfelin quitta le Baril Ambré, une bouteille de liqueur d'ajonc dans la main droite. La nuit était bien avancée et à cette heure les rues de Hurlevent étaient presque désertes. Il fit quelques pas en direction de la place et s'approcha de la fontaine qui trônait au milieu des pavés couleur tuile. Une myriade d'insectes voletaient autour d'un réverbère qui projetait une faible lumière, à moitié étouffée par le feuillage d'un arbre.

Farfelin observa la bouteille qu'il tenait dans sa main tout en se laissant distraire par le clapotis de l'eau qui s'écoulait de la fontaine. Le temps sembla se figer et, alors qu'une poignée de secondes seulement s'étaient écoulées, le silence de la rue fut rompu par le pop caractéristique que fait un bouchon de liège lorsqu'il est arraché à son goulot. Le gnome pencha la bouteille et la regarda se vider lentement de son contenu, l'alcool se mêlant à l'eau claire et aux algues de la fontaine.

Farfelin n'aimait pas l'alcool mais il savait que les autres peuples, humains et nains plus particulièrement, avaient l'habitude de jauger autrui à sa capacité à se remplir de bière ou à apprécier l'arôme d'un casse-patte. Farfelin n'aimait pas l'alcool; mais il n'avait pas voulu donner à ses nouveaux camarades l'opportunité de le railler.

Il soupira en se massant les paupières. Il avait parfois l'impression d'accorder trop d'importance au jugement des autres lorsqu'il s'agissait des gnomes. Il savait qu'il n'était pas un as des ressources humaines et ces dernières années passées à effectuer des missions en solitaire n'avaient pas arrangé les choses. Mais qu'importe, il avait sa petite fierté, qu'elle soit mal placée ou non.

Il réfléchit à la bourse que lui avait donné le capitaine Brady plus tôt dans la soirée et qu'il avait rangé dans son sac à dos. En la lui passant, Aiden avait mentionné Gnomeregan en souriant. Il pensait faire un beau geste, espérant sans doute que Farfelin envoie une partie du montant au F.L.G (le Front de Libération de Gnomeregan).

« - Pour qui il me prend, un mendiant ? » maugréa le gnome.

Farfelin récupéra la bourse et compta le nombre de pièces. Il décida d'en garder une partie pour financer son matériel en vue du départ prochain de leur unité. Quant au surplus généreusement offert par le capitaine...

Farfelin quitta la place et s'engouffra dans une ruelle où étaient accrochées plusieurs enseignes en bois devant l'entrée de bâtiments biscornus dont les noms évocateurs étaient éclairés par des lumières rouges tamisées.

Voir le profil de l'utilisateur
La Grande Mer, au large des royaumes de l'est, quelques heures après le départ de Hurlevent

Le Brise-Voiles voguait à bonne allure en direction des Îles Brisées, sous un ciel dégagé et le regard indifférent de la lune. S'il avait grouillé d'activité la première heure qui avait suivi le départ, le navire fonctionnait désormais au ralenti. Le gros des soldats et des mercenaires s'était massé dans les dortoirs afin de profiter d'une bonne nuit de repos; un luxe qu'ils ne pourraient sans doute plus se payer une fois le rivage de Tornheim accosté.

Farfelin avait pris ses quartiers dans l'atelier qui avait été aménagé au fond de la cale, elle-même séparée par des cloisons en bois. Une odeur de mort rampait derrière l'une des portes tandis qu'une autre vibrait sous les ronflements puissants d'un ogre.

La pièce était éclairée par une lanterne qui projetait sur les murs et le sol les ombres de l'établi et des caisses de matériel. L'ombre du gnome s'étirait et dansait sur le plancher au rythme de la flamme vacillante de la lampe tandis qu'il se tenait debout sur un tabouret, face au plan de travail jonché d'outils et de dispositifs d'ingénierie. Circuits imprimés, stabilisateurs, ressorts, micro-ajusteurs gyromatiques, batteries d'éther électrifié... Il y avait là assez de matériel pour entretenir ses automates mécatroniques et concevoir des gadgets supplémentaires qui révéleraient leur utilité lors du débarquement.

Gâchette, la pétoire mécanique (la rencontre improbable entre une tortue artificielle et le canon d'un fusil) vrombissait en silence au pied du tabouret. Les contours de deux carcasses de loups se découpaient dans un coin de l'atelier; Mâchefer et Cabotron étaient des automates de combat : dépourvus de fourrure et de chair, leur squelette renvoyait des reflets métalliques.

Farfelin jeta un coup d’œil à la bouilloire qui chauffait dans un coin de la pièce lorsqu’un sifflement aigu accompagné d’un jet de vapeur lui indiqua que l’eau était prête. Il n’était pas au bout de ses peines et la nuit s’annonçait longue : un peu de thé et des nouilles instantanées pandarènes ne seraient pas de trop pour l’accompagner dans son travail (et bien pratiques compte tenu de ses maigres compétences en cuisine).

Il laissa ses pensées vagabonder tandis qu’il versait l’eau chaude dans un bol. L’image imposante de l’ogre lui revint en mémoire. S’il devait se trouver un allié supplémentaire sur ce bateau en plus des autres Fils de Varian, c’était bien vers lui qu’il devrait se tourner. Il se remémora les échanges entre la vieille louve et l’un des soudards de la Rétribution, puis la discussion qui en avait découlé avec un second officier, celle-ci tournant principalement autour de la discipline et de la confiance que l’on pouvait placer dans les mercenaires.

Le gnome soupira en abaissant ses lunettes sur son nez. Il versa les nouilles sèches dans l’eau et poussa le bol sur le côté. Les états d’âme de l’unité ne l’intéressait pas, encore moins les questions disciplinaires. S’ils parvenaient à atteindre le rivage de Tornheim en un seul morceau, ce serait déjà bien assez suffisant. Se faisant, Farfelin déroula un plan face à lui et s'empara d'une fourchette tandis que les pâtes mollissaient dans le bol.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum